Seb Janiak - Daft Punk, Discovery 08, 2001

€6.000

ⓘ Une question? Contacter un de nos experts

Titre : Seb Janiak - Daft Punk, Discovery 08, 2001

Technique : Tirage chromogène

Dimension : 110 x 86 cm

Edition : Édition limitée à 3 exemplaires

Certificat : Un certificat d’authenticité signé par l’artiste est délivré

Biographie de l'artiste : En 25 ans de photographie, Seb Janiak a exploré des régions d'une diversité saisissante. En dresser un inventaire reviendrait à établir une carte de toutes les possibilités offertes par le médium photographique, tant leur portée est vaste.

Grâce à l'accélération des progrès réalisés tout au long de l'histoire de la photographie, les nouvelles possibilités techniques ont ouvert le champ à des images d'un nouveau genre. Mais seule une poignée d'individus a réussi à développer un langage artistique et à tracer un chemin dans la terra incognita en s'ouvrant par les nouveaux outils dont ils disposaient désormais. Il y a fort à parier que moins d'entre eux apportent des réponses innovantes aux problèmes posés par les générations précédentes. Seb Janiak en fait partie.

De ses peintures mates qui, au milieu des années 1980, étaient révolutionnaires par les techniques numériques qu'elles utilisaient et les visions sans précédent qu'elles offraient, à ses dernières photographies au faisceau laser prises à travers un prisme, qui cherchent à capturer la lumière dans sa pureté originelle sans aucune utilisation de l'artifice (à l'image des pères fondateurs de la photographie dans la première moitié du XIXe siècle), Janiak a su conserver une forme de cohérence d'ensemble tout en couvrant toutes les possibilités disponibles dans le domaine de la photographie. Cette cohérence est d'autant plus remarquable compte tenu de la révolution majeure qu'a traversée la photographie au cours des trente dernières années avec l'avènement des technologies numériques.

Enrichissant son travail par de nombreuses influences différentes, comme les textes orientaux classiques (le Bardo Thodol , livres de médecine chinoise, etc.) ou l'histoire de la peinture occidentale, Janiak a composé au fil des années plusieurs séries d'œuvres de force frappante, dans lesquelles la présence humaine cède la place à la nature et aux idées. Le royaume , démarré en 2008, est une étape essentielle de ce long processus. Ces photographies à grande échelle de ciels tourmentés, gardiens de l'énergie fondamentale révélée par les transformations des nuages, reposent une fois de plus sur les techniques de montage numérique qui avaient commencé avec les mattes painting . D'une qualité à couper le souffle, elles sont suivies d'autres séries tout aussi frappantes, dans lesquelles Janiak dépeint des forces apparemment invisibles qui structurent et modulent la réalité. C'est autant une quête personnelle qu'un jeu pour un artiste animé par l'envie de ne pas simplement s'en tenir aux apparences.

Janiak est constamment en alerte par son questionnement incessant sur le monde, en réponse auquel il façonne réponses et propositions. En images. Depuis 2011, il s'est fixé de nouvelles contraintes dans ses recherches, puisqu'il se limite désormais à n'utiliser que les moyens dont dispose la photographie analogique traditionnelle, à savoir la double exposition, la surimpression et l'édition. Ce virtuose de la photographie numérique a renoncé à ce que l'on pourrait trop vite considérer comme sa force. Cette nouvelle économie de moyens est fertile, puisqu'elle l'amène à développer des systèmes de plus en plus complexes en studio pour pouvoir photographier des champs magnétiques à l'aide de ferrofluides, de rayons laser ou solaires ( Lumière visible ), ou de bulles d'air ( Vacuité ) pour son projet "Manifestations de l'invisible ». À cet égard, il revient à la plus ancienne tradition photographique, dans laquelle ce qui est le plus important est la main de l'artiste, et le défi essentiel est de capter la lumière durablement.

Dans ce que l'on peut considérer comme une impulsion vers l'essence, on pourrait même dire vers une forme d'ascèse, Seb Janiak continue d'exprimer en images ses réflexions sur la destinée humaine, le monde et ses mécanismes mystérieux, le temps et la lumière. Tous ces phénomènes en devenir sont constamment présents dans son œuvre, et il les explore tous avec la même attention minutieuse, dans sa quête pour représenter leur perpétuel renouvellement. Par Paul Frèches, attaché culturel au consulat général de France à Shanghai.