Biographie Douglas Kirkland:
Douglas KIRKLAND nait en 1934 à Toronto. Enfant, la photographie l’émerveille. Sa famille et ses proches deviennent ses premiers modèles. Douglas KIRKLAND ignore alors que durant les prochaines années, les plus grandes célébrités passeront devant son appareil photo.À ses débuts, Douglas KIRKLAND travaille dans un petit studio de photo, à Richmond en Virginie. Par l’entremise de ses rencontres, il prend connaissance des photographies d’Irving PENN. C’est une révélation. Douglas KIRKLAND est fasciné, envoie plusieurs lettres au célèbre photographe et parvient à devenir son assistant. Il apprend vite mais la paye de misère ne suffit pas et Irving PENN refuse de l’augmenter. Nous sommes en 1957, Douglas se donne un an pour se tailler une place de photographe sur la scène Newyorkaise. Le chemin va être un peu plus long. Il crée peu à peu son portfolio en collaborant avec de petites publications. Puis, Douglas KIRKLAND arrive chez LOOK magazine, apprend le français au contact de Coco Chanel et, en juin 1961, il est chargé de photographier Elizabeth TAYLOR. Elizabeth TAYLOR avait accepté une interview avec LOOK, pas une séance de photos. Le jeune Douglas KIRKLAND lui explique ce que représente, pour lui, la possibilité de la prendre en photo. Elle lui donne son accord et, par la même, propulse sa carrière. Au cours de l’année 1961, Douglas KIKRLAND photographie Marilyn MONROE. La séance se déroule autour d’un immense lit, d’une bouteille de champagne et d’un disque de Frank SINATRA. Les magnifiques images aux tons pastel laissent entrevoir la bonne entente qui régnait lors de la séance. « Elle était loin du cliché de la superstar. Elle riait facilement et restait accessible » explique Douglas KIRKLAND lors d’une interview pour CBS. Douglas KIRKLAND devient le photographe des stars Charlie CHAPLIN, Audrey HEPBURN, Jack NICHOLSON, John TRAVOLTA, Michael JACKSON, Brigitte BARDOT, Andy WARHOL ou Marilyn MONROE font partie des nombreuses personnalités dont il a tiré le portrait. S’il photographie acteurs et réalisateurs dans l’intimité du studio, Douglas KIRKLAND s’illustre également sur les plateaux de tournages : 2001 l'Odyssée de l'espace, Le Choix de Sophie,Out of Africa, Butch Cassidy et le Kid, Romancing the Stone, Titanic, Gatsby le Magnifique ou Moulin Rouge, sont autant de films pour lesquels il photographie. Ainsi, les archives photographiques de Douglas KIRKLAND donnent à voir les multiples facettes du monde du cinema. Le travail de Douglas KIRKLAND s’étend à d’autres sujets. Il fait la part belle au portrait mais traite aussi du paysage, dans le cadre de ses reportages ou de ses travaux personnels. Douglas KIRKLAND a également enseigné à l'Institution Smithsonian, au Conservatoire AFI à Hawaii et Los Angeles, l'Art Center College of Design de Pasadena ainsi que les Centres Kodak de Hong Kong, Singapour et Taiwan. L’ensemble de sa carrière lui a valu une large reconnaissance. Il continue à photographier le monde du cinéma et à mener à bien ses propres projets, dont un travail sur ses archives pour la publication future d’un ouvrage de photographie noir et blanc : “When We Were Young”.